@meneteqel

L’apprentissage, garant de la capacité de l’Allemagne à innover

. Réalités industrielles (August 2013)

Abstract

En Allemagne, l’apprentissage est tout sauf une « voie de garage » : il est en fait la voie dominante d’acquisition des savoirs et des qualifications professionnelles. Près des deux tiers des actifs allemands (soit au total 23 millions de personnes) justifient ainsi d’un diplôme sanctionnant l’achèvement d’une formation professionnelle initiale. L’apprentissage allemand repose sur une forte implication des entreprises (80% du temps de formation s’y déroule, et ce sont elles qui le financent), épaulées dans leur action par les partenaires sociaux (fédérations patronales et syndicats). Le système permet une forte adéquation entre l’offre et la demande de qualification, qui se traduit par un faible taux de chômage chez les moins de vingt-cinq ans, et il contribue fortement à la cohésion sociale. En outre, en dispensant à la fois savoir technique et savoir-faire, la formation duale est un levier puissant pour la capacité d’innovation des entreprises allemandes.

Links and resources

URL:
BibTeX key:
bourgeois2013lapprentissage
search on:

Comments and Reviews  
(0)

There is no review or comment yet. You can write one!

Tags


Cite this publication